Commerce équitable

Vers un monde plus juste

Ecologie & responsabilité sociétale

Le comportement écologique va de pair avec le sens de la responsabilité sociale. Un nombre croissant d'entreprises s'engagent dans une Charte volontaire comportant des valeurs morales, sociales et écologiques. Outre la condamnation sévère du travail des enfants, il convient de veiller au respect des normes d’hygiène et de sécurité, des salaires minimums, des heures de travail régulières et de l’égalité sur le lieu de travail. Il est également la nécessaire d'encourager et donc de renforcer la pratique de productions respectueuses de l’environnement.


Les entreprises durables

Le catalogue des valeurs crée la confiance et forme la base commune pour une politique d’association cohérente et durable, dotée d’une image collective de chacune des entreprises impliquées. Dans l'économie marchande moderne, le professionnalisme n’est pas uniquement assuré par le savoir-faire, les compétences et la puissance de l’entreprise : il convient aussi de connaître les inconvénients liés à une activité et savoir comment les éviter.


L'essor du développement durable

Aujourd’hui, plus de 6 Français sur 10 pensent et commencent à agir “développement durable” au quotidien. Aujourd'hui, les préoccupations éthiques, sociétales et environnementales sont une réalité au cœur de nos sociétés.

Nous n'avons souvent pas conscience, en Europe, de vivre une expérience unique. L'Europe ne constitue pas un objectif en soi, mais c'est une étape essentielle, dont nous avons beaucoup à apprendre.

Sii l'Europe est un acteur important, le développement durable est un thème qui mérite d'être traité au niveau mondial. Cela dit, il faut avoir conscience que la première préoccupation de plusieurs milliards d'êtres humains est : que vais-je avoir à manger aujourd'hui ? Le développement durable commence donc par le développement économique de ces pays les plus démunis et surtout par la réduction des inégalités.

Le top down n'est sans doute pas la panacée, mais il faut bien commencer par quelque chose. Il faut diffuser une culture, une vision commune du développement durable : pour cela, il faut bien commencer par l'éducation.

La meilleure façon d'échouer serait sans doute d'adopter une approche top-down, autrement dit de mettre en place une instance mondiale qui serait chargée de faire appliquer des principes pré-établis. Tant que les valeurs et la culture du développement durable ne seront pas partagées par tous, on ne pourra rien faire : les progrès sont du ressort de chacun de nous, et de notre communauté proche.

Bonnes adresses

Gourmesso : acteur du commerce équitable

Le café est un des produits les plus commercialisés au monde. Aux mains de grandes multinationales s'approvisionnant majoritairement dans des pays pauvres, le secteur accorde peu de place au commerce équitable. L'allemand Gourmesso se distingue en proposant du café labelisé FairTrade >>

Derniers articles et bonnes adresses

https://ascenbio-thes.com/products/the-pu-erh : Thé noir de Chine, issu du commerce équitable

En Suisse, le commerce équitable est promu par plusieurs acteurs de référence, permettant une consommation toujours plus responsable.

L'éco-conception dans le secteur de l'habillement

Comme pour tous les secteurs d'activité, le droit a été bouleversé par l'avènement d'internet. Une conférence donnée par un cabinet d'avocat international explique en quoi le recours à un avocat est aujourd'hui nécessaire pour tous les citoyens, forts ou faibles, et dans quelles conditions

Gourmesso : priorité au commerce équitable